141212

    la reine du faux bond, je m'isole dans un manège qui ne concerne que moi, je ne suis plus rien à l'intérieur, alors je suis la reine des têtes brûlées, des décisions hâtives et des réflexions bousculées. en ce moment, je cours dans tous les sens, je cours nulle part, je cours avec des ciseaux dans les mains, je fais tout pour ne pas penser, j'agis, dans le désordre, trop vite,  je brasse de l'air pour éviter de sombrer.  ce besoin de courir pour ne pas s'écrouler. Je repense au soleil dans notre dos qui... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 09:36 PM - Permalien [#]

051212

      tu es un monde un coma un chemin qu'on connaît par coeur, avec les mêmes personnages, juste un peu plus vieux, juste un peu plus beaux, leur visage sculpté par les ombres, les silences et surtout le rien. Le grand rien médicamenteux, qui te rend les yeux trop secs, t'assomme et te désensibilise de tes sensibleries. Mais toi tu complotes avec toi même un alibi invérifiable et un petit vertige le matin qui te suit tout le jour. Tu penses à lui d'une manière de plus en plus triste, d'une manière de plus en plus... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 09:54 PM - Permalien [#]
191112

-

  Tu as peur de ne plus réussir à te lever le matin, de te laisser tomber, cristallisée à nouveau dans cet amour abominable, cette sensibilité rageuse d’adolescente ces yeux mouillés cette gorge serrée. Tu as peur de désirer l’indésirable, l’impalpable. Tu as peur de croire que toutes les chansons d’amour sont jouées pour toi, que les passages dans les livres de la bibliothèque sont surlignés au crayon de bois pour toi. Tu as peur d’attendre un train déjà parti. Tu as peur d’entendre à nouveau ces sanglots d’animal, de sentir... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 03:53 PM - Permalien [#]
091112

    Désobéir, encore une fois. attendre au coin d'une rue. les pulsations du coeur.  la distance entre nos deux épaules quand nous marchons.on chuchote en marchant dans le noir, dans un empire de mensonges. ce matin la brume, la brume au dessus de sa ville, la brume dans nos têtes, sur les toits, une lumière blanche, un sentiment vague, celui d'un secret trop noir pour le petit matin. La ville est grise mais c'est le plus beau matin depuis longtemps, j'irradie, je crie mon bonheur dans ma tête. des murmures dans un... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 06:59 PM - Permalien [#]
261012

    je n'aime pas la tournure que ça a pris, que tu as pris,  je n'aime pas les souhaits qu'on se chuchote et qu'on écrase, qu'on enferme dans une boîte,. mon ombre est immense, et elle grimace. s'ils savaient, comme j'aimerais que tout bascule, en un clignement d'oeil, en un craquement de doigts.
Posté par sheeena à 05:55 PM - Permalien [#]
200912

              Il est revenu, il a gratté à la porte, ne s'est pas excusé d'avoir  joué et jeté. Le fauve est un chat errant, il pue la suffisance. Il s'est glissé sous ma peau, s'est infiltré dans les poumons et incrusté sur mes paupières. Tout sonne comme avant, tout .comme avant. en deux secondes j'ai reperdu l'équilibre. J'inspire j'expire mais je ne respire pas, je ne t'attendais plus.    
Posté par sheeena à 11:04 PM - Permalien [#]

250412

  une phrase qui un jour a cogné tes pupilles ou tes tympans un geste qui a griffé tes yeux. épinglés et sous verre, des souvenirs. l'esprit plein de fêlures qui laissent entrer la lumière. L'immobilité qui reste un mouvement en soi. Les gens idiots ne sont jamais malheureux. L'accumulation de grains de riz sur une balance. La succession de microscopiques bonheurs entremêlés de boue. Les je suis content de te connaître. Les deux personnes qui se savent seules mais que ne s'appellent pas. Les bouts de digues, des visages sur le... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 05:11 PM - Permalien [#]
210412

   les personnes qui entendent le chant des oiseaux dans les aérations, les personnes qui cherchent encore l'arbre du jardin de leur enfance, les personnes qui ne remontent pas la pente de leur souvenir, les personnes en charpie mais qui ne savent pas par où commencer, les personnes sans bouclier,  les personnes qui ont l'impression d'être personne, qui s'émeuvent de l'odeur des fleurs blanches après la pluie.
Posté par sheeena à 11:45 PM - Permalien [#]
230312

  Je décline les gris. Gris nuage lourd, gris bleu, gris ailes d'oiseau, gris petit matin, gris de la commode, gris verre cassé de rage,gris couleur passe partout. Gris de ton ombre.Gris de ton creux dans un lit. Gris de la pénombre dans l'appartement quand on se dispute sans allumer les lumières. Gris du bord de la route. Gris de la mer qui me manque. Gris de la fumée où ces gens se cachent, des gens gris qui sourient avec la bouche et sans les yeux. j'ai perdu le sens contact, on ne me dit plus rien. J'ai repris brutalement... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 01:14 PM - Permalien [#]
020312

et cette ombre qu'on porte au dessus de soi, qui te rend silencieux et qui te garde loin des autres, qui t'empêche de leur parler.ce fantôme ingrat qui s'est greffé à tes cheveux et sur les coins de ta bouche. il tire ton visage en grimaces et tes mots au fond de ta gorge, qui ressasse ces sales rengaines au creux de l'oreille et toi tu te disais, pourtant, j'ai laissé ces souvenirs sur la plage et ils devaient y rester, j'aurais aimé ne plus porter ce poid.
Posté par sheeena à 09:30 PM - Permalien [#]