260212

  je ne sautille plus je m'énerve mais je reste calme. mentir aux autres va encore, mais se mentir à soi, une fois de trop,surprendre sa voix  balbutiant des explications vaseuses, c'est désarmant, ça laisse sans voix. qu'est ce que tu es devenue. une mascarade, un chemin qui finit dans les brousailles. à un moment donné, la tristesse change de visage, ce n'est plus cette chose humide et nerveuse qu'on trimballe comme des tripes dégueulées à la face du monde. la tristesse digérée est sèche et froide, elle est... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 04:08 PM - Permalien [#]

190112

      ça ne me fait pas mal de marcher dans les rues où je ne connais plus personne, ça fait mal de marcher dans les rues en n'ayant plus envie de connaître personne.Peut-être que rien n'a jamais été beau ici et il a fallu que je revienne pour m'en rendre compte.
Posté par sheeena à 10:12 PM - Permalien [#]
060112

        ici la pluie ne sent pas bon.   C'est une porte qu'on ne ferme qu'en claquant. le couloir pue les allées et venues. le parquet est repeint en noir parce que ça fait moderne, on dit que le quartier est populaire car c'est plus convenable que de dire qu'il est fané et moche. je crois qu'on s'avoue pas vraiment qu'on est mal, on se contente de se serrer les coudes car sinon nous tomberions. on s'est installés en terrasse ce soir, sous l'abris, la pluie battait fort le truc en plastique qui... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 06:12 PM - Permalien [#]
281111

      et je pose des questions qui ressemblent à des affirmations. et je compte les secondes des blancs qui ponctuent tes phrases, un chapelet de mots qui ne me touchent pas. je ne compte plus les trucs que je brise.On tourne en rond. on dit que ça passe avec le temps, qu'on oublie, que ça  fait moins mal. Je ne sais pas quel simplet a un jour pondu une connerie pareille, certainement le même qui a un jour affirmé qu'on pouvait poser un  'c'est la vie' sur un pourquoi déchirant, un 'ça ira mieux... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 08:11 PM - Permalien [#]
151111

  Dans la mer, une dame nague seule et elle chante. Moi j'ai les yeux humides derrière mes lunettes de soleil, parce que c'est toujours ceux qu'on n'attend pas qui reviennent.  Un chat et son ombre longent un mur, j'aurais tellement aimé te connaître. Parfois je te parle, je parle au vide que tu as laissé je n'ai aucun souvenir de toi, juste les roses qui bordaient ton jardin, j'imagine ta façon d'être, il parait qu'on a le même caractère. je donnerais beaucoup pour te voir dans une de tes colères, je comprendrait peut... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 10:45 AM - Permalien [#]
021111

La dernière fois tu t'es dit plus jamais, plus jamais tu seras aussi déçue. Tu te disais, non pas eux. Et puis ça a recommencé. depuis ma voix est descendue de quelques octaves, caverneuse. on n'encaisse plus, on en devient malade, on capitule avec l'indigestion de toutes ces fourberies.  l'âme finit par changer de couleur, salie, figée dans une tristesse boueuse. ça me fait pleurer puis rire nerveusement, puis au lieu de me complaire dans l'idée que vous êtes tous des gros cons j'ai décidé de passer à autre chose.Et je n'ai pas... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 08:52 PM - Permalien [#]

231011

  ça prend du temps de s'améliorer, ça prend du temps pour se sécher de son coma anxieux, ça prend du temps de complèter les pièces manquantes, s'offrir un autre angle de vue, vue sur la mer, renégocier ses démons et ses mauvais penchants, corriger la courbe de ses lèvres, civiliser ses instincts, apprivoiser ses colères noires et concilier ses pardons à ses vilains regrets. ça prend plusieurs saisons pour oser faire de la place au futur, se purger du passé, se recoudre une cape de dignité, classer les mauvais souvenirs et... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 12:18 AM - Permalien [#]
110911

    On me dit, t'es dure, toi. Un vrai bloc de glace, un air buté.Oui je suis intraitable, je suis une conne qui ne change pas d'avis, qui ne pardonne pas et qui ne négocie rien. Je perds plus d'amis que je n'en gagne car je tourne le dos plus vite que je n'ouvre les bras, je gâche plus d'occasions que je n'en saisis, ma défense c'est le vide autour de moi. Je prefère être seule, je prefère le silence, je ne comprends pas les piaillements des autres. Je sais que nous valons tous mieux que ça, et vos bassesses elles ... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 01:25 PM - Permalien [#]
300711

    quand il me demande comment tu vas je sais que ce n'est pas une formule de politesse. il a la douceur des gens qui prennent les fous comme ils sont, ses cheveux sont plus doux que les miens. moi je tempête comme à mon habitude, mais lui, ne se recroqueville pas sur lui-même, imperméable au venin. j'ai pris sa bonté pour de la naïveté et je n'ai compris que plus tard que je respirais mieux à ses côtés. c'est quelqu'un de fort car même s'il prend des coups, il a toujours les bras grand ouverts.
Posté par sheeena à 02:32 PM - Permalien [#]
270711

  Lot of knots, lot of snags, lot of holes, lot of cracks lot of crags. Lot of naggin' old hags, lot of fools, lot of fool scum bags. Oh it's such a drag, what a choreOh your wounds are full of salt.Everything's a stress and what's more, well it's all somebody's fault. Et je roule dans les flaques boueuses du chemin, j'éclabousse au lieu de pleurer, l'eau ocre explose sous les pneus, tandis que j'écoute une vieille cassette des trucs que j'écoutais à 17 ans. juste ce vide entre hier et maintenant m'insupporte, tout... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 07:25 PM - Permalien [#]