060910

ton dos tourné mes ongles ourlés de rouge à force de gratter à la porte, de gratter par terre à la recherche de mon amour propre. Et tout le cycle recommença.J'aurais aimé que tu me regardes dans ce couloir d' hopital j'aurais aimé que tu regardes ce que j'étais devenue, la reine des cauchemars.
Posté par sheeena à 11:24 PM - Permalien [#]

260810

L'asphalte brillant, une humeur détrempée, l'air s'est refroidi tu trouves pas. Nos noms disparus d'une sonnette, on gratte à la porte, des regrets de remords, des choses qui mordent. On dissèque le passé, on examine nos petits lambeaux, ceux de notre toi et moi raté, trituré, délavé mais le plus important toi et moi de nos courtes vies. Il y a tes larmes sur ton beau profil, un profil trop jeune pour déjà regretter, il y a les mots à bout de nerfs que tu poses calmement sur le silence, mon silence coupable. Emportés l'un par... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 01:03 AM - Permalien [#]
220810

Je n'ai pas cherché à enlever les trois tâches qui ornaient mon chemisier blanc, trois tâches rouge brique sur le col. j'ai déteste les et toi et toi il m'agace à chercher en moi la réciprocité. je ne renvois pas sa lumière, je l'engloutis. Incapable de rendre en retour, je giflerais bien ses joues tendues, et la tendresse qui va avec. mon dos se hérisse il est ma mauvaise personne. et je continue de fixer ton dos, tu ne retourneras que plus tard,tu poseras tes doigts sur mes lèvres pour en remonter les coins. Je ne savais pas que... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 02:42 PM - Permalien [#]
080810

L'arbre qui faisait face à la fenêtre de ma chambre, au bout du jardin, était immense et tordu, ses branches pleuraient au ras du sol, au bord d'une rivière invisible. il était coincé entre deux palissades et un mur de brique. Ce n'était pas n'importe quel arbre, il avait grandi sans qu'on fasse attention et on se faisait face, c'était le roi car il m'insupportait parfois, c'était le roi le jour et la nuit encore plus. Je ne me sentais pas seule car il y avait toujours sa présence fantomatique, sa grandeur inappropriée, sa beauté... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 07:20 PM - Permalien [#]
050810

Tu sais quand ça sonne faux, le sourire sur la bouche mais pas sur les yeux, je sonne toc sur les photos, mais toi tu ne vois rien car tu me prends pour un trésor si tu savais comme tu te trompes. tu m'offrirais la lune que je n'en voudrais pas venant de toi car tu me protèges du fauve tu m'en détournes, tu soignes une bête malade et cela fait mal de se soigner d'abandonner ses réflexes destructeurs. Je n'aime pas être entre de bonnes mains. des mains qui ne feront pas de mal, des mains tendues que je saisis sans y croire. Tu m'as... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 11:51 PM - Permalien [#]
010810

Il y a eu un moment où mes jambes enlaçaient ta taille et ma tête mon buste se renversaient par dessus le balcon. Un autre moment où le bruit du verre que je larguais comme des bombes me dissipait comme un enfant, qui recommence encore et encore le même geste, la même bêtise. un feu d'artifice de verre qui tintait à mes oreilles. la rue à l'envers était plus belle cette nuit, sous la pluie de nos cendres rouges, nos gueules fendues, notre beauté criarde en train de brûler . Nous n'étions plus de jeunes adultes mais une sale... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 02:13 PM - Permalien [#]

280710

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073750139 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 05:46 AM - Permalien [#]
200710

Je ne pensais pas tomber encore. Je ne savais pas qu'il y avait des armes en prison, je ne savais pas que les amis les utilisaient contre leurs amis. Si facilement touchée par leur laideur, leurs mots. J'ai perdu mon auto défense, mes poings se serrent dans mes poches.J'avais besoin que tu me dises que les oiseaux ne tomberaient pas du nid. Ce midi le nid était vide ils sont partis. Un petit espace rempli de trois tonnes de rien. leur fragilité cotoyais la mienne ces derniers jours, que suis-je supposée faire à leur départ.
Posté par sheeena à 07:47 PM - Permalien [#]
180710

La vapeur du fer agrémente l'air déjà moite de la pièce aux volets presque clos. Cependant j'ai des frissons. Mon sang est en train de bouillir comme ce matin sur la place trop ensoleillée. Cependant j'ai froid. En ce moment mon quotidien est fait de cependants. Tous aussi révoltants et illogiques, je finis par les accepter comme faisant partie de moi, comme des écailles. Et s'ils voyaient ma difformité, s'ils avaient raison de m'appeler folle. si la mélancolie m'avait bouffée pour me recracher. Un bout de triste chose angoissée... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 07:56 PM - Permalien [#]
130710

Ecornez mes coins, tirez mes cheveux, poussez moi de mon nid de fortune, arrachez ma nouvelle page. une personne malhonnête comme tu dis, je ne m'en sors jamais vraiment. Les disputes surgissent au moment où je pensais à autre chose. Mes autres choses sont toujours un peu les mêmes qu'avant, tu me rattrapes et me mets le nez dans mes insuffisances. Les plumes blanches définitivement noircies de mes sales affaires.
Posté par sheeena à 12:25 PM - Permalien [#]