110814

la beauté du geste, du sentiment pur. j'ai lu quelquepart qu'avoir aussi mal au coeur ça voulait naturellement dire ne pas être aimée, mais ça voulait dire aussi avoir aimé trés fort, peu importe la portée de ce sentiment, un coup dans le mur ou un saut dans le vide, une main tendue qu'on décapite, l'important est le geste, la beauté du geste, de sauter sans parachute en espérant qu'on te rattrapera. se sentir assez pleine de vie pour prendre un risque. ne pas avoir peur de mourir ni de mourir d'amour. On ne pense pas à se protéger. ... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 03:58 PM - Permalien [#]

130414

/

Pendant des mois j'ai agi plus dignement que jamais je n'ai agi dans ma vie.j'ai mué, j'ai muté, j'ai fermé les volets j'ai traversé un champ de neige sans fin depuis que j'ai posé mon absence face à la tienne. j'ai tué le fauve. je me suis anesthésiée. Un beau visage calme, blanc, couleur du rien,en guise de rédemption.  j'ai changé de peau pour éviter que tu me brûles, je me suis endormie dans le froid. et je peux dire que ça allait bien loin de toi puisque je ne sentais plus rien, je me suis oubliée en même temps que je t'ai... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 06:46 PM - Permalien [#]
260114

;

une bouffonne, un rat d'égout, elle se vante, parle fort, sonne faux.  elle est sur ton piedestlale et pue la suffisance. Toi tu es devenue une caricature, un pitre, une version avariée de la première fois qu'on s'est souri. Et cette scène salie passe et repasse dans ma tête, comme une fiction, un rêve noir. Un truc sans plus aucune importance mais qui continue de me poignarder bêtement. Et moi. Je ne suis plus rien. un désert un champ de rien. J'ai écouté des vieilles chansons qui disent qu'un chagrin d'amour c'est une... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 09:23 PM - Permalien [#]
030114

/

De mon ongle impeccablement  peint j’arrache ma peau, j’arrache mes dernières plumes, mais je souris je dis au revoir merci bonne soirée à vous aussi. J’honore mes rendez-vous. Je suis à l’heure le matin . C’est impeccable. Cette façade, cet écran de fumée, devenu si permanent que je ne saurais dire quand il est apparu. A force de jouer les prestidigitatrices je me suis perdue dans mon numéro, j’ai commencé et tu n’as pas suivi. Un roulement de tambour puis rien. Mes talons claquent un peu dans le couloir, j’ai certainement... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 03:08 PM - Permalien [#]
261113

/

Et quand ton partenaire, ton associé dans le crime te laisse tu fais quoi? tu boîtes, tu t'arraches la peau. Et tu te vides de ton sang à ses pieds.Et en plus tu t'excuses. Tu dis des trucs comme c'est de ma faute. Des trucs comme de toutes façon y'avait pas de place pour moi. c'est vrai on était pas sérieux, on n'était pas amoureux, on n'a jamais parlé de ça. Les sentiments n'ont pas lieu d'être entre toi et mois, rompons un lien invisible.Tu dis ça avec un ton léger mais il t'a décapitée, en te disant que c'est terminé.Tu déposes... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 07:06 PM - Permalien [#]
150913

.

tu sais ces moment où tu rentres chez toi et tu te dis quel gâchis, tu vois ta tête dans le miroir de l'ascenseur et tu vois pas où t'as foiré, pour te sentir si creuse. ces moment où tu ne sais plus si c'est un accent aigu ou un accent grave. ce moment où tu t'appuies contre lui et qu'il a la main sur ta hanche mais que tu te dis que tu ne le mérites pas. ces moments où tu envoies des messages qui hurlent dans la tempête que tu penses à lui et qu'il ne pense pas à toi. J'aimais bien quand tu déposais des mots au creux de mon... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 01:23 AM - Permalien [#]

260813

.

Mes chaussures font du bruit dans la cage d'escalier et m'arrachent la peau des orteils. Je descends lentement par les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur. Je m’imagine que tu vas arriver et me retenir. Je laisse passer les métros. J’aimerais être enterrée là, car à partir de ce matin tout n’est qu’aberration. Le vent soulève les cheveux des gens et dépose de la tristesse sur mes épaules. Je me demande si ça se voit sur ma gueule que je suis amoureuse et malheureuse, que c'est une spirale dégueulasse. Je m’imagine que tu vas... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 01:46 PM - Permalien [#]
230813

.

Les lumières du parking s’éteignent sur ta pauvre silhouette et ça te coupe le souffle,tu te sens bien.  Tu n’as plus peur de rien mais tout te rend encore triste. Le paradoxe est parfait, net. C’est un quartier coquet d’un matin d’août, le soleil brille trop fort et  les jardins sont entretenus comme des reines de beauté, les fleurs d’hortensia.  tu imagines le tuyau d’arrosage au fond de la piscine, les verres de limonade, les pieds verdis par l’herbe. La vie des autres. et la tienne qui prend un virage aux airs de... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 12:29 PM - Permalien [#]
260613

/

En apparence il ne se passe rien mais en vrai, en vrai, les planètes s'alignent pour moi et lui. Sa tête en désordre derrière la vitre de l'entrée, sa silhouette, le cliquetis de mes clés. Tu es là.  Tu poses les armes. Mon fantôme est parti.Nous ne touchons pas. son regard s'enfuit et se pose sur moi quand le mien se détourne. Et les gestes, ceux de survivants. Mais tout est là.  le temps n'efface rien. Le temps s'en branle. arraché comme une mauvaise herbe, de retour comme une mauvaise herbe, entre deux briques rouges,... [Lire la suite]
Posté par sheeena à 12:20 PM - Permalien [#]
160613

/

Et nous cultivons le malentendu, nous dansons à contre temps. J'accepte ce combat d'aveugle avec cet air d'amoureuse vaincue d'avance Nous nous serrons la main. Tout ce que tu voudras.  
Posté par sheeena à 05:59 PM - Permalien [#]